2021 ou l’année du scepticisme

Année qui devait être pour nous l’année de toute réussite, de la récompense du travail acharné et de la jouissance de notre vie à foison, 2020 s’est vu attribuer l’an le plus catastrophique. Entre la covid 19 qui est venue en briseuse de plans des éternels touristes, la faucheuse qui a valsé avec nos grandes figures emblématiques des quatre coins du monde, et la peine d’aimer de loin ceux qui comptaient pour nous, par les mesures barrières. 2020 a réussi à calmer toutes les ardeurs, sauf celle du mariage.

Comme on le dirait, il y a eu « bal cassé de mariage* », soit par peur de la solitude durant le confinement ou par envie de vivre à deux les derniers jours au cas où 2020 serait la dernière année.

 

Nous ne retiendrons pas seulement du négatif de 2020, car il y a eu aussi de la joie dans cette année de peur. Des naissances marquant la force de la vie, des rêves réalisés, la preuve que l’humanité existe encore par la solidarité, le partage, le soutien, l’accompagnement des personnes qui en avaient besoin et surtout le rappel du respect de la vie humaine.

 

En cette année 2021, attendant le Jumanji 2 si tel devrait être le cas. Nous vous souhaitons la santé, le courage de réaliser vos rêves, de « falla le nyama », de se faire plein d’argent car la vie c’est les gigas. Nous vous souhaitons de vivre tout simplement. Le reste, attendons ensemble dans la quiétude de 2022.

 

La vie reste Zo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *